text6126

 

Chers amis,

Voici des nouvelles sur les sujets concernant notre fédération.

1 - Le point politique

La stratégie nationale de santé définie en septembre 2013 reste la ligne de conduite du Ministère. La Ministre a répété plusieurs fois son attachement à cette orientation. Lors du bilan de la politique menée le 10 février, elle a fourni des données sur le développement des MSP en France, ainsi que tous les autres points du Pacte Territoire Santé, déclinaison opérationnelle de cette stratégie nationale.

 logo-pdf  Pacte Terroitoire Sante

Les deux points qui nous importent pour les mois à venir sont la négociation conventionnelle sur les rémunérations d'équipes coordonnées, et la loi de santé 2014.

La négociation conventionnelle sur les rémunérations d'équipes coordonnées

La stratégie nationale de santé a été largement influencée par nos idées sur les sujets des soins primaires. Les efforts doivent être orientés sur les rémunérations d'équipes coordonnées, et les nouveaux modes de rémunérations NMR doivent passer de l'expérimentation à la généralisation. La Ministre a décidé de faire avancer ce dossier dans le cadre conventionnel. Il existe cependant une incertitude sur cette voie. Puisque négocieront l'UNCAM et les syndicats professionnels. Or, ces institutions pourraient avoir des difficultés à appréhender l'exercice en équipe, qui ne représente que 10% des professionnels aujourd'hui. La FFMPS a déjà rencontré syndicats et UNCAM, pour expliciter l'importance du sujet et les pistes choisies. Cependant, plusieurs aspects sont rassurants à ce jour:

  • Les deux présidents de deux syndicats de médecins généralistes exercent en MSP et sont venus nous dire aux Journées de Tours qu'ils connaissaient et maitrisaient le sujet.
  • Le nouveau président élu de la CSMF, Jean Paul ORTIZ, médecin néphrologue du Languedoc Roussillon a été élu avec un large score d'avance sur son concurrent. Cette élection a un intérêt pour nous, puisque Jean Paul ORTIZ s'était clairement positionné lors de sa campagne comme un "moderniste" en faveur des regroupements professionnels. C'est une confirmation pour nous d'un changement d'objectifs à la CSMF, déjà annoncée dans le projet confédéral.

La prochaine loi de santé 2014

Nous avons rencontré le cabinet de la Ministre à propos de la prochaine loi de santé 2014. Cette loi santé qui vient après les précédentes de 2002 sur les malades, de 2004 sur la santé publique et HPST en 2009, sera la mise en application des items de la stratégie nationale de santé.

Elle collera donc aux 3 chapitres: Santé publique et pilotage / Organisation des soins / Démocratie sanitaire.

Sur le chapitre de l'organisation des soins, nous sommes particulièrement concernés par des ajustements sur les MSP, le déroulement du service territorial de santé, et les nouveaux métiers. Nous avons échangé sur ces thèmes et avons mis en avant les évolutions nécessaires sur le statut juridique des équipes de soins primaires, sur le respect de l'espace local, et les passerelles possibles entre hôpital et ville. A suivre.

Mouvement: départ de Pierre-Louis BRAS, qui a quitté le secrétariat général du Ministère. Son adjoint, Pierre RICORDEAU, a été nommé secrétaire général par intérim.

2 - Nouveaux modes de rémunération - NMR

Un comité de pilotage de l'ENMR

(expérimentation des nouveaux modes de rémunération) s'est tenu le 19 Décembre 2013 au Ministère.

Quelques chiffres: 147 équipes en ENMR dont 143 bénéficiaires de l'ENMR 1 (70 MSP, 37 PSP, 36 CDS). Ce sont 8,5 M € qui ont été versés de manière annuelle dont 7,6 M € pour le module 1 et 0,95 M € pour le module 2.

Les postes pris en charge par les dotations sont les indemnisations des professionnels de santé dans la coordination des soins, les secrétariats et les systèmes d'information. L'absence de cadre rigide permet un sur mesure adapté aux besoins des équipes. Le Ministère est conscient des difficultés liées aux chiffres fluctuants des patients MT et des entrées et sorties dans les équipes. L'IRDES a présenté les résultats de son évaluation. A la louche: Les équipes travaillent mieux que les professionnels isolés. L'ENMR n'a pas assez de recul pour montrer une amélioration des résultats par une dotation d'équipe. Cependant, il est noté un moindre recours aux spécialités cliniques de second recours en équipe. Et une moindre prescription d'examens de biologie et de pharmacie. Donc des économies.

ENMR Module 1 bis, année 2014

L'extension de l'expérimentation (en attendant la généralisation en 2015) se fait sur 150 sites comme prévu par la stratégie nationale de santé. Près de 250 équipes respectant le cahier des charges MSP auraient postulé. Le mode de calcul de la dotation sera modifié.

3 critères d'inclusion: organisation d'une concertation formalisée entre PS médicaux sur certains dossiers patients, un secrétariat physique partagé à minima par les médecins, des dossiers patients informatisés et partagés à minima entre médecins. Puis des critères permettant d'obtenir un bonus. Il faudra au moins un critère dans chacune des 3 dimensions travail en équipe / Accès au soins / Système d'information. A noter que nous sortons des 4 marches pour le nombre des patients pour un système plus linéaire. Nos remarques et diverses discussions avec le Ministère ont été prises en compte et nous pouvons être satisfaits. Plusieurs items de la matrice de maturité sont repris. Le système est simple. C'est un bon début, qui est à mettre en perspective de la négociation conventionnelle à venir.

3 - Nombre "officiel" de MSP en France

Le nombre de MSP en Mars 2014 a été donné par la DGOS lors d'un atelier des Journées Nationales de la FFMPS.

  • 436 MSP sont en fonctionnement dont
    • Bretagne: 47
    • Rhône Alpes: 46
    • Pays de la Loire: 43
    • Centre: 40
  • 493 projets de MSP déjà sélectionnés dont
    • Rhône Alpes: 58
    • Poitou Charentes: 34
    • Ile de France: 32
    • Lorraine: 30
  • Soit 929 MSP dont
    • Rhône Alpes: 104
    • Bretagne: 73
    • Centre: 59
    • Ile de France et Bourgogne: 55
    • Aquitaine: 50

La progression est impressionnante, mais conforme à ce que nous voyons sur le terrain. Vous trouverez tous les chiffres avec le diaporama de la DGOS sur le site de la FFMPS. Suivre le lien

4 - Lancement de FACILIMED

La FFMPS lance une coopérative de services pour les équipes pour les équipes en MSP. Cette coopérative a pour objet d'aider les équipes de soins primaires à gérer et manager leur cabinet pour se consacrer aux soins. Quelques équipes bénéficiant de l'ENMR ont créé des postes de coordination. Ces postes sont à 1 ou 2 jours par semaine. Il est difficile de les mutualiser entre plusieurs équipes. La coopérative pourra assumer l'embauche de coordinatrice ou coordinateur et la mise à disposition des équipes.

Ceci libérera le leader de l'équipe du suivi administratif et permettra d'assurer la formation et le suivi du travail de ce poste de coordination. Plus loin, la coopérative pourra aussi proposer la gestion globale des cabinets qui ne désireront pas l'assumer (gestion du secrétariat, du SI, des locaux, des stocks, du matériel, etc...). La forme de coopérative permet d'assurer la gouvernance par les adhérents de la coopérative. L'assemblée générale de la FFMPS a validé les projets de statuts et de règlement intérieur. Il faudra environ 50 adhérents pour créer le capital de la coopérative. 

Contacts et renseignements auprès de la direction de Facilimed: Matthieu DUBOIS Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Pierre DE HAAS Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

5 - FFMPS et recherche clinique

La Ministre a annoncé que les équipes des MSP pourraient porter des projets de recherche indépendamment des établissements dans le cadre des PHRC (Projets Hospitaliers de Recherche Clinique). Bonne nouvelle pour les jeunes chefs de clinique.

Il devient de plus en plus évident que la FFMPS doit se doter de la possibilité de porter des programmes de recherche sur les soins primaires. Lors des Journées de Tours, une séance de travail a réuni des membres de la FFMPS avec de jeunes chefs de clinique, des membres de Fayr-GP, et des chercheurs de l'IRDES. L'organisation suivante devrait pouvoir se mettre en place:

  • Un Comité de pilotage d'un groupe de recherche FFMPS va voir le jour. Il permettrait des prises de décision sur les orientations de projets de recherche dans une chronologie pertinente au service de la qualité des soins et des enjeux de preuves attendues des tutelles. Il associera soignants chercheurs, chercheurs institutionnels (IRDES et autres partenaires de la FFMPS), leaders non chercheurs de la Fédération (perspectives de terrain et politique).
  • Des réseaux d'appui pourraient exister à l'échelle des fédérations régionales, basés sur les chefs de clinique et jeunes chercheurs volontaires pour animer les projets, et effectuer le recrutement d'investigateurs sur les territoires.
  • Le réseau effecteur serait constitué des équipes de soins primaires identifiées comme volontaires et en capacité de répondre pour intégrer des protocoles nationaux ou régionaux.

Si vous êtes intéressés, merci de vous manifester à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. qui fera suivre aux premiers porteurs de ce projet: Josselin LE BEL et Tiphanie BOUCHEZ.

6 - MSP Qualité

Il devient urgent et important pour les MSP et pour la FFMPS de démontrer la plus-value des équipes de soins primaires pratiquant un exercice coordonné et protocolé autour d'un dossier patient électronique. Plus-value en terme de qualité des soins et de facilité d'accessibilité pour les patients. Les équipes de soins primaires ont démontré leur plus-value aux USA ou en Belgique. A nous de le faire en France. L'IRDES a publié des données qui montrent des points positifs pour les équipes dans l'ENMR, mais ce n'est pas suffisant. Il y a urgence à aller plus loin dans la démonstration si nous voulons renforcer les orientations choisies par la FFMPS et soutenues par la SNS. Pour cela, la FFMPS lance l'opération MSP Qualité.

Une vingtaine d'équipes se sont déjà déclarées prêtes à enclencher un travail sur la production de données et l'utilisation de la matrice de maturité. Un séminaire aura lieu les vendredi 6 et samedi 7 juin à Paris avec un représentant de chacune des MSP intéressées. HAS, SFTG, FAYR-GP et IRDES seront présents pour nous accompagner.

Une journée sera centrée sur l'utilisation de la matrice de maturité (ou référentiel d'analyse et de progression - RAP) pour permettre aux équipes de s'autoévaluer. La deuxième journée sera centrée sur la définition de 2 à 3 indicateurs concernant 3 pathologies dans la perspective de production de données à échéance de 18 mois.

Si votre MSP est intéressée, contactez le pilote de l'opération, Patrick VUATTOUX Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec double à Caroline MARTIN-FERRER Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

7 - Maisons et pôles de santé, question de positionnement

A la suite de la décision de la DSS de prioriser les NMR dans le module 1 bis sur les équipes de soins primaires en MSP, un débat s'est ouvert au sein de la FFMPS, certains pouvant penser que le positionnement de la FFMPS était restreint aux équipes en structure immobilière. Une notre a donc été produite pour clarifier ce point pour distinguer les deux types d'organisation complémentaire à ce jour:

L'équipe pluriprofessionnelle coordonnée de soins primaires autour d'une patientèle: la taille moyenne est de 4 médecins généralistes et de 8 à 9 autres professionnels de santé. Pour assurer la coordination des soins, cette équipe partage les dossiers patients (au moins les médecins) sur un même système d'information. Un même numéro de téléphone et un secrétariat d'accueil (au moins pour les médecins) permet recours et accès pratique aux patients. Cette équipe est centrée sur une patientèle, même si à ce jour et du fait des aspects du libre choix, ce seront entre 40 et 70% des patients qui consulteront les membres de la même équipe sur un territoire. L'objet de cette équipe est de délivrer des soins, avec continuité, mais aussi dépistage, prévention auprès de la patientèle, enfin toute autre mission que l'équipe aura choisi de s'allouer dans son projet de santé.

Le regroupement de professionnels de soins primaires sur un territoire: la taille moyenne est de plusieurs dizaines de professionnels de santé sur un territoire plus vaste. L'objet de ce regroupement est de fuidifier les parcours: travail collectif sur des protocoles de soins partagés sur le territoire, organisation des filières, relation ville-hôpital, organisation de la permanence des soins, embauche de gestionnaire de cas, mutualisation des fonctions supports entre plusieurs équipes. Ce regroupement produit des services que ne peut produire l'équipe ci-dessus. Pour différencier de l'item précédent: le dossier patient n'est pas obligatoirement partagé sur un même système d'information et les patients ne prennent pas rendez-vous auprès de cette entité. L'appellation peut être variable selon des lieux: pôle de santé territorial, plateforme territorial, plateforme d'appui.

Le débat reste bien évidemment ouvert sur ce thème tant les formes sont diverses sur les territoires.

g3954

8 - MSP et Ville

Le regroupement des professionnels de santé des soins primaires en zone urbaine pose des soucis immobiliers. Trouver des plateaux, coût locatif en grande ville, gérer les transferts, etc... Nous pensons que l'évolution ne pourra se faire qu'avec la création d'une société foncière capable de gérer cette évolution complexe en terme immobilier en ville. Une rencontre a eu lieu avec la Caisse des Dépôts et Consignation favorable à cette approche. Nous avons trouvé cette semaine une écoute intéressée du côté de la Mairie de Paris. Nous reprendrons ce dossier après élections municipales.

Notre programme de facilitation en quartiers priporitaires de la Ville a connu des blocages du côté des ARS sur une probable mauvaise compréhension du projet. A la suite d'une rencontre avec DGOS et Ministère de la Ville sur le suivi des actions, nous allons modifier légèrement le projet pour prendre en compte la multitude des demandes de conseils. Et éttofer le projet avec des visites de site.

Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

9 - Systèmes d'information

Cela bouge chez les éditeurs de SI. Cinq éditeurs ont obtenu leur labellisation avec vérification de conformité:

  • ICT - Chorus
  • CEGEDIM - Monlogicielmedical.com
  • WEDA - Weda
  • Aatlantide - ActeursCS.fr
  • IMAGINE EDITION - Hellodoc

Un nouveau venu au label avec SILK pour éO en attente de conformité

g3954

 

Nous avons rencontré l'ASIP pour discuter des modalités du cahier des charges des SI en MSP/PSP. L'expérience de labellisation a bien fonctionné avec la création par l'ASIP de scénarios pour les visites de conformité chez les éditeurs. Pour aller plus loin maintenant, nous pourrions avancer vers la construction d'un référentiel de qualité annuel. Avec labellisation par des organismes indépendants. La FFMPS serait impliquée dans cette démarche.

10 - SISA

Nous poursuivons notre recherche de tentative de simplification du statut des SISA avec experts comptables, juridiques et le Ministère. La piste la plus plausible actuellement est celle de donner la possibilité aux SISA d'avoir le statut de société à capital variable. Ce qui éviterait les frais de signalement à chaque entrée ou sortie de sociétaire. Il faut cependant une modification d'un article du décret 4041-3 qui oblige à mettre le capital et sa répartition dans les statuts. Concernant la TVA, nous allons refaire une demande à Bercy sous peu à partir d'une situation réelle.

11 - Télémédecine

Le groupe télémédecine s'est réuni pour avancer sur notre dossier qui concerne de la télé expertise en dermatologie, cardiologie et néphrologie. Nous le menons avec le soutien de l'ANTEL. Les fédérations régionales ont reçu un dossier type réalisé par la FFMPS pour une demande d'aide FIR afin de lancer des opérations en région. Quelques-unes ont soutenu leur ARS sur les appels d'offre TSN (Territoire Santé Numérique) ou celui de l'art. 36 de la loi de financement de la sécurité sociale 2014.

12 - Nouveaux métiers

Rencontre avec Laurent CHAMBAUD, directeur de l'Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique. Discussion autour des nouveaux métiers que seront les fonctions de coordination en MSP et d'IDE clinicienne ou de santé publique. L'appui de l'EHESP nous permettrait d'obtenir une validation de cursus universitaire de ces fonctions. Nous allons produire des fiches de postes et liste des compétences requises. Ce travail a déjà été entamé. Merci de signaler votre intérêt à Pascal CHAUVET: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

13 - Centre de ressources en soins primaires de la HAS

Le centre de ressources pour les équipes de soins primaires a été lancé (cf. dernière circulaire). Une quinzaine de premières questions sont arrivées à l'HAS. Ces questions sont traitées par une équipe dont font partie Josselin LE BEL et David DARMON pour les acteurs en soins primaires. Je rappelle que son objectif est de faciliter la préparation de "protocoles" adaptés aux ressources locales, que les équipes ont parfois des difficultés à élaborer pour des questions de disponibilité. Comme par exemple pour trouver des ressources bibliographiques. Le Centre de ressources propose de réaliser une recherche méthodique de la littérature internationale, pour répondre rapidement et sous forme pratique à vos demandes concernant des projets cliniques ou organisationnels. Pour formuler votre demande, vous sollicitez le Centre sur des éléments de bonne pratique d'ordre clinique ou organisationnels. Il n'est pas nécessaire d'avoir fait vous-même une recherche au préalable.

Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

14 - FFMPS et UNR-s (réseaux)

Une rencontre de la FFMPS avec l'UNR-s a permis de repréciser les champs d'action de chacune des deux fédérations et de dessiner des axes de partenariat. La FFMPS situe le coeur de son action dans l'aide des équipes de soins primaires autour de leurs patientèles. L'UNR-s a mission de faire évoluer des réseaux pathologies vers des plateformes territoriales d'aides aux équipes de soins primaires sur les thèmes que les équipes ne peuvent gérer elles-mêmes du fait de leur file active limitée (ETP, portage de cas, coordination ville-hôpital, par ex.) En étant, bien entendu, conscients de l'hétérogénéité des situations sur les territoires.

15 - Guide pour faciliter la participation des usagers à l'organisation de notre offre de santé

La FFMPS est convaincue de l'importance de la collaboration des professionnels de santé avec les usagers de proximité. La Femasac soutenue par l'ARS Franche-Comté, travaille à l'élaboration d'un guide national dédié aux professionnels de santé libéraux afin de faciliter la participation des usagers à notre offre de santé. Les travaux ,débutés en Franche-Comté il y a quelques mois, se sont ouverts aux autres régions notamment avec l'atelier productif organisé aux journées nationales à Tours.

Si vous souhaitez bénéficier des résultats de ce travail, faites-vous connaître auprès de Patrick VUATTOUX: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

16 - Contrat Homme Leader

Nous avons obtenu pour les adhérents FFMPS la création d'un nouveau contrat chez GPM. Pour les équipes qui sont emmenées, portées, coordonnées par une personne dite Leader. Nous savons que la disparition brutale de ce leader est une catastrophe. Pour une cotisation annuelle de 60,00 €, vous garantissez une ressource de 10 000,00 € en cas de disparition du leader. Cette somme vous permet d'embaucher une personne sur 2 mois pour remplacer au pied levé le leader, assumer ses tâches, réorganiser le travail et préparer la suite. Nous avons demandé ce contrat après avoir constaté les problèmes énormes que posaient aux collègues la disparition ou incapacité brutale de leur leader. Si vous êtes intéressés, demandez un contact avec votre délégué régional GPM.

g3954

 

17 - Vie de la FFMPS

27 Février 2014: AG de la FFMPS

Nous avons fait le point sur le contexte politique et sur les différents dossiers gérés par la FFMPS. Débats autour des NMR, des nouveaux métiers, des MSP et des PSP.

Accord général autour de la manière dont le débat est posé par la FFMPS sur MSP et PSP à la suite des inquiétudes de beaucoup d'équipes par les conditions du module 1 bis de l'ENMR.

Vote à l'unanimité pour la création d'une coopérative de service si celle-ci respecte bien les valeurs de la FFMPS, et que les fédérations régionales sont bien identifiées dans l'adhésion.

g3954

     

1651

21 et 22 Mars 2014: Les 3èmes Journées de la FFMPS

550 participants inscrits le vendredi et près de 500 le samedi.

40 ateliers sur des sujets divers ont permis de multiples échanges entre les acteurs de MSP et ceux porteurs de projets.

Un succès par le nombre d'entrées, mais aussi sur la qualité des échanges. Des institutionnels présents du Ministère, de l'HAS, et de l'Université. Des syndicats et les URPS. Deux journées pour se motiver ou se remotiver pour une année.

Vous trouverez sous peu sur le site le discours d'ouverture, les diaporamas des intervenants, et des photos de ces Journées.

g3954

 

 Réservez de suite vos dates pour l'édition 2015: 

Vendredi 20 et Samedi 21 Mars 2015,

à La Rochelle

14 et 15 Février 2014: Assises des soins primaires en Haute Normandie

Près de 100 personnes à cette manifestation gérée de main de maître par Jacques FRICHET

 

     

 18 - Colloques et formations

 Jeudi 03 Avril  Forum régional de la fédération d'Auvergne - à 18h30, Clermont-Ferrand
 Samedi 14 Juin  Colloque FEMALOR à Nancy - Bilan à 5 ans et perspectives
 Samedi 14 Juin 

Journée ETP et MSP organisée par l'AFDET, la FEMASIF et le département de médecine générale de Créteil - ouvert à toutes les professions de santé

Contacts et inscriptions: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

g3954

 Du 27 au 30 Août 

Ecole d'été EQUIP/SFTG/FFMPS - "Amélioration de la qualité des soins primaires, conduire une action ou une recherche"

La qualité et la sécurité des soins primaires sont au cœur de la réorganisation de notre système de santé. Jusqu’ici ces dimensions se sont déployées essentiellement à l’hôpital. Leur implantation «en ville» soulève de nombreuses questions pour les professionnels comme pour les chercheurs. Pour progresser nous devons engager une dynamique francophone dans ce champ, en relation avec les expériences qui se développent au niveau international.

 

19 - A lire ou à écouter

 

Divers rapports et publications générales françaises

http://www.senat.fr/notice-rapport/2013/r13-318-notice.html 

Travail du Sénat sur la coopération. Rapport intéressant pour ceux qui s’intéressent au sujet de la coopération. Le rapport décrit bien les difficultés rencontrées par les tentatives d’application de l’art. 51 de la loi HPST en soins de ville. On y trouve les pistes préconisées par la FFMPS dont les nécessités de trouver un nouveau cadre juridique aux équipes de soins primaires, et de créer des métiers nouveaux dont les infirmières cliniciennes.

 

logo-pdf  Tiers_payant_DEF

Rapport de l’IGAS sur le tiers payant. L’IGAS après un travail de compréhension des mécanismes met la pression sur les complémentaires en les déclarant non prêtes à le généraliser et préconise que les RC soit regroupés sur « quelques » plateformes de gestion. L’IGAS préconise l’éclatement des flux à la source, ce que pratiquent les pharmaciens sans toujours satisfaction…

 

logo-pdf  Projet_confederal_2014_CSMF 

La CSMF fixe son nouveau projet confédéral avec 138 propositions. A noter des points qui peuvent nous réjouir avant le début de la négociation conventionnelle quant à la prise en compte de nos demandes : « Il faut faciliter le regroupement des professionnels de santé qui le souhaitent (maisons de santé pluridisciplinaires et pôles de santé libéraux), par des aides structurelles à l’investissement et un financement pérenne du coût de fonctionnement de la structure, dans la mesure où celui-ci n’est pas intégré dans la valeur des actes. (…) Cependant, le regroupement a un coût qui doit être pris en considération et faire l’objet d’un financement pérenne. Ce coût, selon l’étude INEUM Consulting réalisée en octobre 2010 pour l’UNOF et l’UMESPE représente pour un regroupement de 4 médecins : 71 530 € pour un regroupement physique, 31 680 € pour un regroupement virtuel.

 

Merci de soutenir notre travail par votre adhésion, la FFMPS vit de vos adhésions et de votre participation à nos Journées.

TELECHARGER LE BULLETIN

Bien cordialement.

Pour le Bureau, Pierre DE HAAS

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                      

Edito

Par Pascal Gendry, président de la FFMPS

Le 20 avril 2017, une large majorité de syndicats représentatifs des professionnels de soins primaires a signé l’Accord Conventionnel Interprofessionnel avec l’Assurance Maladie.

Après l’Expérimentation des Nouveaux Modes de Rémunération et deux années de Règlement Arbitral, cet accord conventionnel permet la reconnaissance du travail des équipes des Maisons de Santé pluriprofessionnelles en le rendant pérenne. La mise en place et le développement des actions inscrites dans le projet de santé de ces équipes s’en trouvent facilités, avec des objectifs consolidés d’amélioration de l’accès aux soins et de travail en équipe coordonnée...Lire la suite

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com