Chers amis,

L'actualité autour du thème des maisons et pôles de santé est très vivante. Et plus largement, autour de la réorganisation des soins de premier recours. Que ce soient les annonces du Président de la République relayées par la Ministre de la Santé sur l'aide au développement de 250 MSP en territoires ruraux, puis les annonces de la Secrétaire d'Etat à la politique de la Ville d'en faire une cinquantaine en ZUS, que ce soient les demandes des ARS aux fédérations régionales déjà existantes, beaucoup de faits semblent concourir pour nous prouver que les MSP et PSP seront plus qu'une mode passagère. Plutôt un changement pris en compte par les politiques de la volonté de professionnels de santé libéraux de moderniser leur exercice.

Vous trouverez dans ces quelques lignes les nouvelles les plus importantes des travaux de l'équipe nationale de la FFMPS.

La nouvelle la plus intéressante est probablement celle de l'extension des expérimentations des nouveaux modes de rémunération. Cette décision ministérielle montre l'urgence ressentie par les politiques de cette nécessité de faire bouger notre univers professionnel. A nous de nous saisir de notre avenir…

 1. Expérimentation des nouveaux modes de rémunérations - NMR

A – Le travail des porteurs de projets

Le travail est lancé dans les 16 sites libéraux et autant de centres de santé qui sont dans l'expérimentation. Nous avons fait un tour des situations auprès de la plupart de ces sites avant la réunion du COPIL, comité de pilotage du 21 mai. L'ambiance est au travail. La plupart des sites ont adopté les objectifs prioritaires proposés par la fédération à savoir enrichissement du dossier médical, et réunions de coordination avec production de protocoles de soins transversaux (interprofessionnels). Nous pouvons ainsi espérer démontrer aux pouvoirs publics, que de rémunérer une équipe de soins de premier recours avec des forfaits peut aboutir en une année à une modernisation des outils de travail : dossiers médicaux de qualité (synthèse, codage, données extractibles), et protocoles de soins transversaux. La coordination entre la plupart des sites actuels fonctionne bien et permet de travailler de manière plus sérieuse avec le ministère.

B – Le COPIL national du vendredi 21 mai

Le COPIL a donné lieu à la confirmation d'une annonce faite par la Ministre de la Santé : les expérimentations sont étendues France entière sans limitation du nombre d'ARS et de volontaires. Cette extension sera effective au second semestre 2010. C'est une excellente nouvelle pour la fédération qui n'a eu de cesse de demander cette extension pour répondre aux demandes des MSP et PSP qui ne pouvaient rejoindre ces nouveaux modes de rémunération. Les fédérations régionales trouvent là encore toute leur importance, et les équipes de ces fédérations régionales vont pouvoir travailler avec les ARS pour expliquer le cahier des charges aux équipes et les aider à monter leur dossier. 

Lors de ce COPIL, la présence de Dominique LIBAULT, directeur de la DSS et d'Annie PODEUR, directrice de la DGOS a montré que nous pouvions sérieusement espérer que ces expérimentations ne finiront pas une fois de plus dans des tiroirs. L'impression est très nette de la volonté d'avancer vers d'autres expériences de rémunérations forfaitaires. La Fédération nationale reste très engagée dans le suivi de ces expérimentations et agit pour être présente à toutes les étapes de ces avancées.

 2. Systèmes d'information et MSP/PSP

A - Une journée nationale sera organisée le 30 septembre à Paris par la FFMPS en partenariat avec la société ICT sur les systèmes d'informations en MSP/PSP

Cette journée se déroulera avec des représentants de la DSS, DGOS, ASIP, HAS, des syndicats et Ordres professionnels et autres institutions. Retenez cette date, car si le sujet vous intéresse, vous aurez la possibilité d'y participer.

B – Relations avec l'ASIP

Nous avons rencontré l'ASIP et leur avons remis notre cahier des charges du système d'information des MSP/PSP. L'agence travaille aussi sur ce sujet, consciente de l'importance d'un système d'information pour faire évoluer l'organisation des soins de premier recours vers la modernité. Le contact est gardé, intéressés qu'ils sont par les développements que nous menons dans le cadre des NMR. En effet, à quoi servirait un superbe système d'information si nous ne résolvons pas la motivation des professionnels à l'utiliser, l'enrichir et produire des données ? Une prochaine rencontre est programmée avec le directeur de l'agence pour réfléchir sur les attentes des MSP et PSP.

 3. MSP et zones urbaines sensibles (ZUS)

La FFMPS a rencontré la direction du Secrétariat d'Etat à la Politique de la Ville à sa demande. La secrétaire d'Etat, Fadela AMARA a pour objectif de développer les MSP en ZUS. Le plan Dynamique Espoir Banlieue devait développer 30 MSP en 3 ans, mais seulement 5 sont ouvertes au bout d'une année. Des projets existent à des niveaux différents, mais avec des problèmes de visibilité du côté des élus et de maturation du côté des équipes de libéraux. Les 4 régions particulièrement concernées sont Ile de France, Rhône-Alpes, PACA et Nord Pas de Calais. Nous avons développé un argumentaire construit avec l'aide de confrères installés en ZUS, prônant une approche microsociologique, la nécessité de consolider l'existant, une amélioration de la coordination des financeurs du côté public, et un assouplissement du zonage. La note remise lors de cet entretien est disponible auprès de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 4. FFMPS et ARS à l'annonce du Président de la République de 250 MSP en secteur rural en 3 ans

L'annonce du Président d'une aide financière pour constituer 250 MSP en 3 ans en secteur rural a provoqué un peu d'excitation dans certaines ARS qui ont voulu trouver au plus vite des listes de promoteurs. La FFMPS a interpellé la DGOS et le Ministère pour signaler que la réalisation d'un cahier des charges était nécessaire pour éviter la dispersion des subventions. Il nous a été répondu que nous serions associés à la réalisation de ce cahier des charges, ce qui est rassurant.

 5. Assemblée Générale

Notre assemblée générale annuelle se déroulera le jeudi 14 octobre à Paris. Retenez cette date. Le lieu et l'ordre du jour vous seront communiqués par mail lorsqu'ils seront définis. Nous reviendrons sur une année riche en événements, et définirons ensemble les axes prioritaires d'action pour le conseil d'administration et le bureau pour fin 2010 et 2011.

 6. Les fédérations régionales

Le nombre de fédérations régionales augmentent progressivement ce qui dénote une demande du terrain pour de l'aide locale et une nécessité de représentation face aux ARS. Cette extension de la fédération sera aussi une capacité pour elle d'assurer sa représentation nationale et d'influer sur les choix organisationnels du système de santé des soins de premier recours de demain. Après Franche-Comté, Rhône-Alpes, Bourgogne, Lorraine, Nord-Pas-de-Calais, Auvergne et PACA, la fédération Ile de France est constituée depuis le 18 mai avec Didier MENARD comme président. La fédération Midi Pyrénées se constituera le 29 mai à Toulouse. Aquitaine, Poitou Charente et Haute Normandie pourraient voir le jour dans l'année.

A noter la 2ème journée nationale des Maisons et Pôles de santé organisée par l'URML de Bourgogne en partenariat avec FEMAGISB, l'ARS et le Conseil régional de Bourgogne le 16 octobre 2019 à Dijon.

 7. La FFMPS en visite au Maroc

A la suite du jumelage des maisons de santé de Pont d'Ain et de Salé, le Dr Sanaa MERIMI avait organisé un atelier international sur les MSP à RABAT. Plusieurs invités dont Dominique PESTIAUX, professeur de médecine générale à l'Université de Louvain et Pierre COSTES qui représentait Santé Sud. Si vous êtes intéressés par quelques notes sur le système de santé marocain, merci de les demander à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. D'autres jumelages sont possibles. Vous pouvez contactez la FFMPS si vous êtes tentés.

 8. Le site de la fédération: www.ffmps.fr

Grâce au travail de Bruno DELOFFRE (Medsyn), le site de la FFMPS a pris des couleurs plus sympathiques. Les travaux se poursuivent pour obtenir une vitrine du plus bel effet.

 

Bien cordialement.

Pour le Bureau, Pierre DE HAAS, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.