Recherche en organisation des soins primaires

le . Publié dans Evaluation-Recherche-Qualités

La recherche en France a longtemps été et reste encore souvent l’affaire des hospitalo-universitaires. La recherche en soins primaires est très peu développée et les quelques programmes existants sont portés par des hospitaliers. Concernant les soins primaires, les français publient 6 fois moins que les espagnols et 20 fois moins que les anglais.

Pourtant nous avons besoin de preuves, particulièrement en ce qui concerne nos nouveaux modes d’organisation et les services offerts à la population. Si l’IRDES a démontré que les MSP stabilisaient la démographie, offraient une meilleure qualité de soins et faisaient des économies, il nous faut d’autres études pour appuyer cette démonstration.

Beaucoup de projet de recherches sont financés dans le cadre d’un appel d’offre du Ministère chaque année. Les programmes hospitaliers de recherche clinique PHRC sont désormais ouverts à des équipes non hospitalières. Les programmes de recherche sur la performance du système de soins PREPS sont particulièrement intéressants pour nous. Idem pour les programmes de recherche infirmière et paramédicaux PRIP.

La FFMPS a créé un groupe recherche qui est piloté par Tiphanie BOUCHEZ et Josselin LE BEL. L’objectif est de fédérer les projets de recherche qui pourraient s’appuyer sur le réseau des MSP et recenser les équipes et travaux sur l’exercice en soins primaires. En commençant par le groupe MSP Qualité.

Attention, il n’est pas question de transformer les professionnels de santé en investigateurs… Nous chercherons des équipes outillées de système d’information avec moteur de recherche, et des professionnels volontaires pour saisir un indicateur sur les patients à identifier. Le travail de production de données pourra se faire ensuite par un professionnel dédié (chercheur) à partir du moment où les indicateurs permettront de ressortir les dossiers concernés. 

Le groupe Recherche de la FFMPS est en cours de constitution de son Comité Scientifique.

Si vous souhaitez plus d’informations, contactez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous mettrons sur cette page les liens vers les travaux produits ces prochaines années.